Incontinence et vacances : comment s'organiser ? – mdm-France

0

S’adapter une fois sur place

Toutefois, vous devez mettre en œuvre des mesures d’adaptation selon les circonstances. Si vous pratiquez des techniques, des traitements comportementaux (tels que la rééducation périnéale) pour traiter l’incontinence, il n’est pas recommandé de les éliminer totalement de votre programme, mais de les réduire à leur minimum.

Buvez suffisamment de liquide pendant la journée (1,5 à 2 litres), mais abstenez-vous de boire deux ou trois heures avant le coucher. Mangez sans culpabiliser pendant les vacances, toutefois, n’abusez pas de certains aliments et boissons qui irritent la vessie tels que le chocolat, la caféine, les épices, etc.

En suivant ces quelques conseils, vous serez en mesure de profiter de votre voyage et séjour sans vous soucier de votre incontinence !

Incontinence et départ en vacances Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)