Conduire quand on est senior – MDM France

0

Les précautions à prendre pour conduire

Dans la mesure du possible, il faut éviter de conduire si l’on se sent fatigué. En outre, il convient de prendre le volant après avoir pris un repas léger excluant évidemment toute consommation d’alcool. Il faut aussi éviter de faire de trop longs voyages en voiture. Toutefois, si vous devez faire plusieurs centaines de kilomètres, faites des pauses régulières et arrêtez-vous immédiatement si vous ressentez un quelconque signe de baisse de vigilance. Ainsi, si vous avez les yeux qui piquent ou si vos paupières vous semblent lourdes, un arrêt urgent s’impose.

D’autre part, il faut éviter si possible de conduire la nuit ou dans des conditions stressantes. Il vaut donc mieux faire son trajet à un moment de faible trafic.

L’entretien des connaissances

Sachez que la Prévention routière organise régulièrement des stages qui permettent aux seniors d’être régulièrement informés des nouvelles dispositions du Code de la route et de réviser leurs connaissances pratiques. Ainsi, ils peuvent constituer une occasion de s’entraîner à faire des manœuvres délicates tels qu’un créneau, un dépassement ou la traversée d’un sens giratoire
Ces stages sont organisés dans les principales localités françaises par les comités départementaux de la Prévention routière.

En suivant ces recommandations, vous serez nettement plus à l’aise au volant de votre voiture et vous évitez les risques liés à de mauvaises conditions de conduite.

Les seniors et la conduite automobile Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)