Causes et traitements de l'incontinence anale

0

Le spécialiste de l’incontinence

Les causes de ces troubles peuvent survenir du fait de l’intervention d’événements tout à fait extérieurs. Certaines interventions chirurgicales ou événements peuvent affecter le sphincter (muscle circulaire situé autour d’un conduit digestif, et dont la contraction permet de fermer soit partiellement, soit totalement ce conduit), et ainsi provoquer une incontinence anale plus ou moins prononcée.

Les autres causes de l’incontinence anale

Dans les autres causes, on trouve certaines pathologies neurologiques (c’est à dire liées au système nerveux et donc essentiellement au cerveau) telles que le diabète, les accidents vasculaires cérébraux, ou encore la sclérose en plaques ; des chirurgies anales qui ont mal tourné ou qui ont des effets néfastes sur l’organisme (par exemple, une opération pour soigner des hémorroïdes) ; ou encore des malformations congénitales.
Il y a un dernier cas, plus malheureux, où l’incontinence accompagne une pathologie plus grave, telle qu’un cancer ou un prolapsus du rectum (c’est lorsque ce dernier sort légèrement de l’anus).

Dans la grande majorité des cas (sauf cancer ou autre pathologie incurable), l’incontinence anale peut être soignée, avec des médicaments, une rééducation ano-périnéale, ou le pacemaker (neuromodulation) qui est utilisé pour l’incontinence urinaire et qui pourrait bien être étendu à l’incontinence anale.

D’autres articles à lire sur l’incontinence anale

Bienvenue sur le portail d’information de mdm-France.
Ici, vous allez trouver une foule de ressources et de conseils pour mieux vivre avec l’incontinence.

Voir les conseils